Muguet

muguet

 

Appelé d’abord en ancien français « mugade » puis « muguette ». Son nom scientifique est « Convallaria majalis » !

Le muguet est une plante vivace à souche rhizomateuse, il vit dans les sous-bois frais, souvent à l’ombre des chênes et au bord des ruisseaux. Evoquant la pureté, c’est un symbole d’humilité car ses fleurs aux clochettes pendantes courbent la tête avec modestie. Les fleurs dégagent une odeur pénétrante caractéristique très recherchée par les parfumeurs. En automne, le muguet donne des fruits sous la forme de petites baies rouges.

Appelé d’abord en ancien français « mugade » puis « muguette ». Son nom scientifique « Convallaria majalis » signifie « lis des vallées », convallis signifiant vallée en latin et leirion lis en grec. On l’appelle aussi « lis de mai ». Son nom en anglais est « lily of the valley ».

Muguet porte-bonheur

En 1560, Catherine de Médicis confia une mission secrète au chevallier Louis de Girard. De retour un an plus tard, il cueillit un bouquet de muguet dans son jardin et l’offrit comme porte-bonheur au jeune roi Charles IX. L’année suivante, le roi offrit à son tour un brin de muguet et ses voeux de bonheur aux dames de la cour et il souhaita qu’il en soit ainsi chaque année.
La tradition s’est ensuite perdue et il fallut attendre le début du XXe siècle pour que les couturiers remettent à l’honneur le muguet, en offrant quelques brins à leurs clientes et à leurs petites mains et, bien plus tard, le muguet sera totalement associé au 1er mai. Chaque année plusieurs dizaines de millions de brins de muguet sont commercialisés ce jour-là, muguet des bois et muguet cultivé.

muguet_baiePour conserver le muguet en vase, coupez les tiges des muguets sauvages en biseau et placez-les dans l’eau froide. Pour les muguets de culture (à plus grosses fleurs), plongez d’abord la tige dans l’eau chaude, puis faites-la tremper dans l’eau fraîche. Séparez les feuilles des brins.

Malheureusement, en parfumerie, les petites clochettes du muguet ne permettent pas d’obtenir d’huile essentielle à partir de la fleur. Comme le lilas, le muguet n’a pas livré à l’art de l’homme la formule naturelle de son odeur.
L’essence absolue de muguet n’existe pas !

En revanche, on peut reproduire son parfum à partir d’autres essences en laboratoire.

Ce parfum ne rentre pas dans la catégorie des grandes senteurs qui sont les bases indispensables de parfumerie, mais parmi les senteurs douces qui nous charment et qui nous retiennent.

Il a fallu les découvertes des chimistes, pour reconstituer avec des produits de synthèse l’effluve embaumé qui monte de ces petites clochettes blanches.

Attention, le muguet est une fleur toxique !

Malgré son apparence innocente, le muguet est classé parmi les plantes à haute toxicité aussi bien les baies rouges, comme les clochettes, la tige et les feuilles du muguet ! Cette toxicité provient notamment de la présence d’hétérosides cardiotoniques telles que la convallatoxine (proche de la digitaline), la convallamarine et la convallarine. Son absorption a pour effet de ralentir le rythme cardiaque et d’augmenter la pression artérielle.

Comme toutes les belles fleurs il faut la regarder et, particulièrement pour le muguet, la sentir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s